Diving in Docker

Chez PMSIpilot, nous aimons avoir une infrastructure moderne, performante et surtout, simple à maintenir. En interne, nous avons un outillage assez conséquent pour supporter notre organisation. Déployer ces services sur des machines physiques est, d’une part coûteux et, d’autre part, difficilement maintenable. Nous avons choisi il y a environ un an de basculer la plupart des services non-critiques sur Docker.

Ce n’est pas un secret, en interne nous utilisons intensivement git à travers Gitlab. Mais cela ne nous suffisait pas. Nous y avons ajouté un board Kanban (laboard), un outil de gestion de release (PMSIplan), un forum de discussion en interne (Discourse), notre bot préféré basé sur Hubot et quelques autres outils nous permettant d’analyser nos données de production (activité sur Gitlab, Intercom, historique Slack, …)

Tous ces outils ne sont là que pour supporter notre organisation et nous aider au jour le jour mais aucun d’entre eux n’est indispensable à notre activité quotidienne. C’est pourquoi, lorsqu’il a fallu revoir notre infrastructure, ils se sont présentés comme de bons candidats au passage sur Docker. Techniquement, la migration s’est bien passée et nous a permis de mutualiser des ressources qui n’étaient pas forcément bien utilisées. La formation interne a été quant à elle plus compliquée : il a fallu former les personnes responsables de l’infrastructure interne, adapter les processus, fournir des outils, …

La formation interne est un point sur lequel j’ai particulièrement travaillé en faisant des démonstrations aux personnes intéressées et en leur expliquant, au coup par coup, les concepts à mettre en oeuvre pour le problème qu’ils m’exposaient. Mais cela ne suffit pas. Le temps était venu d’organiser une vraie session de formation, avec un groupe de personnes réunies, sous forme d’atelier théorique et pratique. Je vous propose donc ici les slides qui m’ont permis de faire un tour d’horizon plus ou moins détaillé, plus ou moins vulgarisé, de Docker.

En bonus, un petit timelapse de la seconde partie de l’atelier :

 

Julien Bianchi

Software architect, Q/A advocate and passionate developer. Lead developer of @atoum_org. Proud contributor at @hoaproject. Nyancats farmer in his spare time.

 

Laisser un commentaire